L’histoire se met à table avec Napoléon 1er

L’histoire se met à table avec Napoléon 1er
au Manoir de Kerhuel

 

Le 4 mai prochain l’Association « l’Histoire se met à table » organise au Manoir de Kerhuel le premier dîner d’une longue série destinée à faire revivre les repas qui ont marqué notre histoire !

Tous les deux mois, les amoureux d’histoire et de gastronomie pourront ainsi goûter aux plats servis lors des grands événements. Ces rendez-vous culinaires seront l’occasion de revivre, par exemple, un banquet tel qu’il était servi sous la Grèce antique à l’époque du philosophe Platon et de découvrir le jeu du lancer de vin… Vous aurez l’opportunité de festoyer comme Vercingétorix et les Arvernes et de goûter au flan de sureau accompagné d’une cruche d’hydromel. Vous partage- rez une fête courtoise comme au temps d’Alienor d’Aquitaine. Vous découvrirez le papeton ou les Zanzarelli servis à la cour du Pape en Avignon… Ou encore, pour prendre un exemple plus récent, vous savourerez les menus servis à l’Elysée lors de visites de chefs d’Etat étrangers.

Les plats servis sur les tables des grands ce monde – tant par la qualité que la quantité – avaient pour but d’afficher sa richesse, de montrer sa puissance, ou de s’attacher les bonnes grâces de ses convives. Un banquet est souvent – comme nous le dirions aujourd’hui – une opération de communication. Ainsi, au Camp du drap d’or, François 1er voulut en mettre plein les yeux au roi Henry VIII. Talleyrand pratiquait avec art la « diplomatie des casseroles ». Et quand Deng Xiao Ping invite Richard Nixon à dîner, le repas est retransmis en direct à la télévision.

 

 

Les repas historiques organisés au Manoir de Kerhuel seront commentés entre chaque plat. Ce sera l’occasion de rappeler les goûts et pratiques alimentaires des personnages illustres, les ori- gines de mets, de sauces, de desserts. D’où vient la Poire Belle Hélène, le tournedos Rossini, ou encore la sauce bechamel ?

L’Association « l’Histoire se met à table » a choisi Napoléon 1er pour ce premier rendez-vous culinaire historique. Le service sera assuré par du personnel en tenue Napoléonienne.
Vous apprendrez lors de ce repas que l’Empereur mangeait vite – très vite. Même pour son repas de noces, il est sorti de table après vingt minutes ! Il s’alimentait souvent debout et disons-le assez salement. Il mangeait du poulet pratiquement à tous les repas (même à son dernier avant sa mort). Son officier de bouche s’étant vanté d’avoir inventé 365 recettes différentes de poulet pour tous les jours de l’année. Il est donc naturel que le menu servi le 4 mai propose le poulet façon Marengo, dont l’invention lors de la célèbre bataille vous sera contée.

Les convives choisiront à la fin du repas les thèmes des prochains dîners historiques de l’association organisé au Manoir.

Pour revivre ces événements culinaires historiques, réservez au 02 98 82 60 57 ou sur contact@manoirdekerhuel.fr ou depuis l’onglet « bon cadeaux »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *